Piloter votre activité sur internet

Tout comme un pilote à bord de sa formule 1, votre entreprise a besoin d’indicateurs pour être pilotée et être en mesure d’en modifier sa trajectoire si nécessaire. Parmi les principaux indicateurs, on trouve les statistiques de visite de vos pages internet, les chiffres de vos ventes réalisées sur différents canaux et les retours clients exprimés sur la toile de diverses manières.

Ces indicateurs représentent une foule d’informations dont l’analyse doit vous menez à un taux de conversion maximum. Leurs gestions s’effectuent au travers d’outils spécifiques, chacun ayant ses fonctionnalités propres. Ainsi, pour contrôler la performance de votre entreprise sur internet, votre travail d’entrepreneur consistera à assurer le pilotage de votre activité web par la mise en place de tableaux de bord aussi complet et précis que possible.

Mais commençons par le début :

Comment mettre en place une stratégie de communication sur internet ?

Pour exister sur internet, vous devez communiquer sur internet !
L’objectif de votre stratégie de communication sera d’obtenir de la visibilité (on parle de trafic) à votre projet d’une part (l’ensemble des activités de votre entreprise, une activité, un produit ou un service en particulier) et d’autre part d’en mesurer le taux de conversion.

Les règles d’or de votre communication sur le web :

  1. Construire le bon message
  2. Remettre votre message à la bonne personne
  3. Envoyer votre message au bon moment
  4. Déposer votre message au bon endroit
  5. Délivrer votre message avec le bon support

Pour cela, vous disposez d’un ensemble de techniques, d’outils et de leviers de communication web accessibles à tous et non pas seulement aux professionnels du marketing comme cela peut-être le cas en marketing off-line.

Le marketing de contenu (content marketing)

La stratégie de contenu doit être vu comme un investissement à long terme visant à transformer les visiteurs de vos pages internet en consommateurs de vos produits et services. Ainsi, vos contenus ne doivent pas être orientés VENTE mais doivent instaurer un DIALOGUE constructif et pérenne avec vos visiteurs dans le but de déclencher un acte d’achat à plus ou moins long terme.
Pour atteindre ce but, vos contenus seront multimédias : textes, images et vidéos.

Le référencement naturel

Il s’agit de travailler la représentativité de toutes les pages de votre site web. Pour être efficace, le référencement d’une page internet, sur Google par exemple, se travail sur tous les types de contenu : textes, images, vidéos, maps et shopping.
Votre référencement doit se concentrer sur le visiteur, pas (ou plus) sur le moteur. Comme indiqué ci-dessus, les nouveaux algorithmes de recherche concentrent leur analyse de la requête internaute sur sa sémantique et non plus sur ses seuls mots clés.

Le référencement payant

Le référencement payant est clairement dominé par Google AdWords avec plus de 90% de part de marché. Avec AdWords vous achetez votre position sur les pages de résultat Google d’une requête. Pour obtenir un lien vers votre page en pole position des résultats, étant donné qu’il n’y a qu’une place disponible, la place reviendra à celui qui aura payé le plus, suivant le principe des enchères.
Le référence payant à l’avantage d’apporter du trafic qualifié sur votre page et donc de booster votre taux de conversion.

Le display marketing

Le display marketing consiste à faire de la publicité sur internet sous la forme de bannières. Cette forme de communication fait intervenir 3 acteurs : l’annonceur, les éditeurs et propriétaires de sites et blogs internet et les régies publicitaires. Vos bannières parlent de vous ou de votre produit sous la forme de textes, d’images et d’animations. Elles pointent vers votre site institutionnel pour un objectif de notoriété ou vers une page produit dédiée appelée « landing page » pour un objectif de vente.
Le display marketing reste généralement bon marché et se négocie en termes de CPM : Coût pour Mille impressions (on entend par « impression » l’affichage de votre bannière).

Les places de marché (market place)

Amazon, eBay, PriceMinister-Rakuten, Cdiscount, Fnac, Rue du Commerce, Etsy, Etc...
A elles seules, ces places de marché représentent un volume de plus de 15 millions de visiteurs par mois. Elles ont acquis une notoriété certaine et la confiance des internautes. Proposer vos produits sur une place de marché vous fera bénéficier de leur notoriété et de leur référencement naturel. Ainsi, il n’est pas exclu qu’une page d’un de vos produits sur leur site apparaisse en tête d’une requête sur un moteur de recherche de par la puissance de leur référencement naturel.

La stratégie d’affiliation

Faites parler de vous ou de votre offre sur d’autres sites.
L’affiliation fait intervenir 3 acteurs : l’annonceur (affilieur dans le jargon), l’affilié (l’éditeur du site qui parle de vous) et la plateforme d’affiliation (intermédiaire entre vous et l’éditeur).
Concrètement, un internaute arrive sur une page de votre site internet via un lien du site d’un affilié. L’affilié est alors rémunéré pour vous avoir envoyé un visiteur.
Les plateformes d’affiliation assureront la relation et la pertinence entre votre site et les milliers d’affiliés dont les sites internet sont en affinité avec votre offre. Le but étant d’optimiser votre taux de conversion par l’envoi de visiteurs qualifiés.

Les médias sociaux

Vous interagissez par le dialogue avec vos clients et vos futurs clients en les encourageant à commenter et à donner leur avis sur vos publications.
On distingue différents médias sociaux parmi lesquels : les blogs, les forums, les sites de partage vidéo, les sites de partage d’images, les sites de microblogging, les réseaux sociaux.
Visibilité, notoriété, optimisation du référencement naturel de votre site, démonstration de votre expertise, fidélisation de votre clientèle, sont autant de raisons pour lesquelles votre entreprise se doit d’être présente sur les médias sociaux.

Les newsletters (e-mailing)

Toute communication par newsletter doit se faire avec l’accord du destinataire. Cela signifie que la personne à qui vous l’envoyé à préalablement accepté de la recevoir, ce qui suppose que vous ne pouvez pas vous constituer une liste d’adresses mails à partir d’un annuaire, d’un bottin ou de cartes de visites.
Pour vous constituer une base de données de e-mailing, vous pouvez soit la construire vous-même par le biais de votre site internet avec un module d’acquisition d’adresse mail par abonnement volontaire à votre newsletter, soit faire appel à un prestataire e-mailing qui se chargera de la construire pour vous en fonction de votre offre.


Chez Nathisa, nous avons à cœur d’aider et d’accompagner les artisans et les commerçants de notre région, tous corps de métier confondu, dans le développement de leurs activités sur internet.

Cliquez ici pour nous contacter